ASSOCIATION FENVAC - 6 rue du Colonel Moll - 75017 PARIS - Tél. 01 40 04 96 87 - Mail : federation@fenvac.org
Sélectionnez la langue :
Fédération nationale des Victimes d'Attentats et d'Accidents ColLectifs
Soutien et défense de victimes
par des victimes depuis 1994.

Revue de presse

OVID-19 : SANTÉ PUBLIQUE FRANCE NOTE UNE AUGMENTATION "EXPONENTIELLE" DES ADMISSIONS EN RÉANIMATION

25/09/2020

Version imprimable de cet article Version imprimable


Médecins d’une unité de post-réanimation respiratoire accueillant des malades du Covid-19 (AFP)

Au cours de la semaine écoulée, 599 personnes ont été admises en réanimation, représentant une hausse de 40%.

Article rédigé par Clarisse Martin, le 25/09/2020 à 7:41

Alors que 49 départements se trouvent en situation de vulnérabilité élevée au coronavirus, le point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France fait état de données inquiétantes quant à l’évolution de la circulation du virus.

Selon le document, publié ce jeudi, l’augmentation des admissions en réanimation en France métropolitaine est désormais "exponentielle". Entre le 14 et le 20 septembre, 599 personnes ont été admises en réanimation, soit une hausse de 40% par rapport à la semaine précédente.

Hausse de 8% des cas positifs

Au cours de cette même semaine, 1.028.581 personnes ont été testées au total, et parmi elles, 63.562 se sont révélées positives au SARS-CoV-2, ce qui représente une hausse de 8% par rapport à la semaine écoulée. L’augmentation est moins forte qu’entre les semaines précédentes, puisqu’elle était de 19% entre les semaines 36 et 37 et de 33% entre les semaines 35 et 36.

Santé publique France insiste cependant sur le risque de sous-estimation du nombre de cas "du fait de l’absence de dépistage de personnes infectées symptomatiques ou asymptomatiques". L’agence explique cela par "la saturation des capacités diagnostiques et de l’augmentation des délais de rendus de résultats pouvant aller au-delà de 7 jours".

Jeudi, un nouveau palier a été franchi : 16.096 personnes ont été testées positives au coronavirus en 24 heures, un record.

Les clusters sans doute sous-estimés

Santé publique France note par ailleurs que le nombre de "clusters identifié est probablement largement sous-estimé", en raison de l’augmentation de la circulation du virus, qui "entraîne un délai dans la validation et la notification des clusters".

Jeudi, 1091 foyers de contamination étaients en cours d’investigation, soit 95 clusters supplémentaires en 24 heures. 207 de ces foyers se trouvent en Ehpad.

Lire aussi :

25/09/2020 OVID-19 : SANTÉ PUBLIQUE FRANCE NOTE UNE AUGMENTATION "EXPONENTIELLE" DES ADMISSIONS EN RÉANIMATION
25/09/2020 OVID-19 : SANTÉ PUBLIQUE FRANCE NOTE UNE AUGMENTATION "EXPONENTIELLE" DES ADMISSIONS EN RÉANIMATION - Lire l'article