Enregistrer au format PDF Télécharger l'article au format PDF

RIO-PARIS Vol 447 Air France

Date : 1er juin 2009
Lieu : Océan Atlantique
Victimes : 228 victimes dont 72 français

L’Airbus A330 (vol Air France AF447) qui devait effectuer un vol entre Rio de Janeiro (Brésil) et Paris s’est crashé dans l’océan atlantique le 1er juin 2009 avec 228 personnes à bord de 32 nationalités différentes.

L’accident a eu lieu en vol de croisière à haute altitude à la traversée du front intertropical. A la traversée d’un violent orage, le givrage des sondes Pitot a provoqué la perte momentanée des indications de vitesse. L’avion a décroché jusqu’à l’impact. Il s’agit de la plus grave catastrophe qu’à jamais connue Air France.

Pendant des mois, les recherches lancées pour retrouver la carcasse et les boîtes noires de l’appareil sont restées infructueuses.

Le 3 avril 2011, les enquêteurs localisent dans l’Atlantique un gros morceau de l’habitacle de l’avion qui contenait encore des corps, ainsi qu’un train d’atterrissage, un morceau d’aile et deux moteurs. Début mai, les deux enregistreurs de l’appareil, contenant les paramètres de vol et les conversations des pilotes, sont à leur tour repêchés.

Entre avril et juin 2011 s’est déroulé le processus d’opérations de repêchage dans l’Atlantique. Les corps de 153 des 228 personnes qui ont péri dans le crash ont été identifiés.

Le constructeur et l’exploitant de l’A330, Airbus et Air France, ont été mis en examen pour homicides involontaires.

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC