MEMOIRE I CRASH DU VOL AF447 RIO-PARIS : POUR LA PREMIERE FOIS EN TREIZE ANS, LES FAMILLES DES VICTIMES COMMEMORENT LA TRAGEDIE DANS LA CERTITUDE QU’UN PROCES AURA LIEU

Le 1er juin 2022, au cimetière du Père Lachaise, les proches des victimes disparues dans le crash de l’Airbus A330 de la compagnie Air-France reliant Rio de Janeiro à Paris le 1er juin 2009, se sont réunies pour leur rendre hommage. 

Comme chaque année depuis la survenance de cette catastrophe aérienne qui avait couté la vie à 228 personnes, un temps de recueillement était organisé par l’association AF447 Entraide et Solidarité devant la stèle érigée en mémoire des victimes. 

Pour la première fois en treize ans, la commémoration avait un écho particulier : celui de la justice, celui des explications, celui de la vérité à venir. Au terme de nombreux obstacles, d’angoisse, et d’incertitude, le combat des familles de victimes pour obtenir des réponses sur les causes et les responsabilités ayant mené à ce drame a fini par porter ses fruits.

En effet, c’est en octobre 2022 que s’ouvrira devant le Tribunal correctionnel de Paris le procès contre Airbus et Air France, renvoyés pour homicides involontaires. Pendant près de deux mois de débats, les représentants du constructeur et de la compagnie aérienne devront s’expliquer sur la série de négligences présumées, ayant conduit à l’accident. Les pilotes, désorientés par une défaillance technique, avaient perdu le contrôle de l’appareil sans parvenir à rattraper le décrochage de l’avion. 

Pour les familles des victimes, parties civiles dans l’information judiciaire, soutenues par la FENVAC, également partie civile, les éléments d’investigation sont sans équivoque et démontrent que la catastrophe aurait pu être évitée si les deux personnes morales avaient pris les mesures nécessaires à la suite des différents incidents antérieurs connus. Après avoir été souvent malmenées durant l’information judiciaire, les proches de victimes se préparent, avec leurs avocats, à tout mettre en œuvre pour faire éclore de l’audience pénale toute la vérité sur le drame dans l’espoir d’une réponse pénale à la hauteur de la gravité des faits.

En ce jour particulier, nous rendons hommage aux victimes disparues dans l’une des catastrophes les plus meurtrière de l’aviation française. Nous pensons à leurs proches dont nous ne pouvons qu’admirer la combativité pour que justice soit rendue. 

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC