USINES À RISQUES I LE MINISTERE DE LA TRANSITION ECOLOGIQUE MET SOUS VIGILANCE RENFORCEE PLUSIEURS SITES INDUSTRIELS

Ce mercredi, la Présidente de la FENVAC, Marie-Claude DESJEUX, a réagi dans le journal le Parisien, au placement sous vigilance de 13 sites industriels en raison d’incidents réguliers et de non conformités récurrentes, déclarant : « On peut quand même s’étonner qu’il faille en passer par une communication d’un ministère et la publication d’une liste noire pour espérer voir ces industriels prendre des mesures qui rentrent dans le cadre d’une réglementation par ailleurs extrêmement stricte. ».

En effet, les six entreprises concernées figurant sur cette liste noire des usines à risques ont jusqu’au 31 décembre 2022 pour se mettre en conformité.

La FENVAC, très attentive aux questions sécuritaires entourant les sites industriels, est d’ailleurs pleinement mobilisée dans la procédure relative à l’incendie de l’usine du Lubrizol de septembre 2019 dont la mise en examen vient d’être confirmée le 30 juin dernier par la Chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris.

La Fédération salue le travail effectué par le Ministère de la transition écologique en prévention de nouvelles catastrophes.

Retrouvez l’article complet ci-dessous :

Documents attachés :

10007.pdf
Télécharger

Nous soutenir

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches, faire évoluer la prise en charge des victimes par une mobilisation collective, et poursuivre nos actions de défense des droits des victimes de catastrophes et d’attentats.

Soutenir la FENVAC